Sens : Bouche

Composant essentiel du vin. Participe à son équilibre en lui apportant la fraîcheur. En excès, elle lui donne du mordant, de la verdeur. Si elle est insuffisante, le vin est mou.

Elle se décompose en acidité fixe (ou stable) et acidité volatile. Les acides tartriques, maliques et citriques sont les acides fixes les plus courants.

Acidité (Wikipedia)
Acide acétique à l'état solide.

Un acide est un composé chimique, soit minéral, soit organique, accepteur au sens large de doublets électroniques, et généralement défini par des réactions-types dans différents solvants, en particulier en libérant l'ion hydronium dans le solvant eau. Les acides réagissent souvent avec dégagement d'énergie avec d'autres composés chimiques, les bases ou les alcalis des Anciens, eux donneurs de doublets électroniques, qui ont, en particulier, le pouvoir de générer, en tout ou partie, l'ion hydroxyle dans l'eau. Les acides forts dans un milieu solvant donné initient des réactions complètes et rapides, transformant le solvant sous sa forme la plus acide, alors que les acides faibles contribuent à des réactions équilibrées. L'existence de plusieurs fonctionnalités acides au sein d'un même composé chimique caractérise les polyacides.

Dans le cadre de la théorie de Brønsted-Lewis, le pH d'une solution obtenue en dissolvant un acide dans l'eau est inférieur à sept.

Les acides sont connus depuis l'Antiquité pour leur pouvoir dissolvant auprès des métaux, ainsi que, il est vrai de manière bien plus floue avant la chimie lavoisienne, le pouvoir de neutraliser les solutions alcalines. Le chimiste britannique Robert Boyle les identifiait au XVIIe siècle, par leur capacité à rougir la teinture de tournesol, mais aussi par leur surprenant pouvoir de précipiter le soufre de ses solutions alcalines.

« Back to Glossary Index