Le chablis est un vin blanc sec français d’appellation d’origine contrôlée produit autour de Chablis, dans le département de l’Yonne.
Il s’agit de la principale appellation en volume du vignoble de Chablis, avec le petit-chablis et le chablis grand cru.

Vignoble de Chablis
Le vignoble de Chablis, ou Chablisien, est situé en France, dans la région Bourgogne et le département de l’Yonne (appelé aussi Basse-Bourgogne).
Il produit les différentes appellations et dénominations de chablis, qui sont tous des vins blancs secs : petit-chablis, chablis, chablis premier cru et chablis grand cru.

Antiquité
Les origines connues de Chablis remontent au IIe siècle avant notre ère, époque à laquelle il existait un village gaulois à l’entrée sud de la ville actuelle. Les premières vignes furent vraisemblablement plantées au Ier siècle de notre ère. Mais elles se sont réellement développées à partir du IIIe siècle sous l’impulsion de l’empereur romain Probus (empereur de 276 à 282).

Moyen Âge
En 854, les moines de Tours, fuyant l’invasion des Vikings, se réfugient à l’abbaye Saint-Germain d’Auxerre avec les reliques de leur « patron », saint Martin. En 867, le roi Charles II dit le Chauve (petits-fils de Charlemagne) donne aux moines de Tours le bourg de Chablis et le monastère de Saint-Loup, où ils viendront dix ans plus tard abriter les reliques de Saint Martin. Ils développent la vigne sur les coteaux qui fond face au Serein, cœur historique du vignoble chablisien et emplacement actuel des grands crus. En 1118, les moines de Pontigny concluent un accord avec les moines de Saint-Martin de Tours leur donnant le droit d’exploiter trente six arpents de vignes autour de Chablis (soit environ vingt-deux hectares). Pour vinifier et entreposer leur vin, ils firent construire à Chablis le « Petit Pontigny », dont le cellier existe toujours, et qui abrite aujourd’hui de nombreuses manifestations vigneronnes et sert de siège au Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne à Chablis.

Dès le XIIIe siècle les vins de Chablis connaissent une heureuse expansion tant géographique que commerciale et participent à l’enrichissement général de la ville dont c’est resté longtemps le principal revenu. C’est en 1230 que le premier ban de vendanges est apparu. Cela correspond à la date de début des vendanges. En 1328, quatre-cent-cinquante propriétaires cultivent 500 hectares de vigne. Transportés par voie terrestre jusqu’à Auxerre, les vins suivaient ensuite le cours de l’Yonne, atteignant Paris puis éventuellement Rouen pour être réexportés vers les pays du nord. « Blanc comme eau de roche », « de longue conservation », ils acquièrent bien vite un statut à part dans le paysage français.

Période moderne
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !
Période contemporaine
À la Révolution, les meilleures parcelles de vigne, appartenant jusque-là au clergé, vont être mises en vente comme biens nationaux et devenir ainsi accessibles à tous les vignerons. En 1850, avec 38 000 hectares de vignes et un million d’hectolitres produit annuellement, l’Yonne est un des départements les plus viticoles de France. En 1887, le département est atteint par le phylloxéra. Le vignoble est entièrement détruit. La reconstruction débute dix ans plus tard avec les porte-greffes américains, mais la reconstruction est lente et difficile.

De 1914 à 1918, de nombreux jeunes vignerons sont morts pendant la Première Guerre mondiale ; pendant cinq ans, ce sont les épouses et les mères qui se sont occupées du vignoble. En 1919, un consensus s’établit autour d’un certain nombre de crus que des siècles d’observation avaient promu : Vaudésir, Grenouilles, Valmur, Les Clos et Blanchot. En 1938, Les Preuses et Bougros les rejoignent et l’appellation « chablis grand cru », avec ses sept climats, prend sa forme définitive. Les AOC « chablis » et « chablis grands crus » sont définies.

Le 15 juin 1940, le village est bombardé par l’aviation allemande. On dénombre quatre-vingt-dix morts et beaucoup de dégâts matériels. Une grande partie de la vieille ville sera détruite. En 1943, un décret fixe les modalités de l’AOC « petit chablis ». En 1945, le vignoble couvre 470 hectares et s’étend à 750 hectares en 1970. Ce n’est qu’au début des années 1960, que la production de vins de Chablis reprit réellement son essor avec le développement de la mécanisation et la mise en place de systèmes de lutte contre le gel (autre fléau pour les vignes dans la région).

Situation géographique
Le chablis est produit en France, dans la région Bourgogne, plus précisément dans le département de l’Yonne, à 20 kilomètres à l’est d’Auxerre. Le chablis est la plus vaste des trois appellations produits dans le département de l’Yonne, autour de la commune de Chablis (petit chablis, chablis et chablis grand cru).

Géologie et orographie
La région autour de Chablis est un plateau calcaire datant du Jurassique, profondément entaillé par des vallées.
En sommet de côte le sous-sol est composé de couches géologiques du Tithonien (l’ancien Portlandien), composé de calcaire du Barrois avec quelques bancs de marnes à sa base. En général des bois occupent cette strate.
À mi-côte on passe au Kimméridgien moyen (zone à Mutabilis) et supérieur (zone à Exogyra virgula, des huîtres fossilisées), à chaque fois avec une alternance de marnes et de calcaires. Tous les grands crus, les premiers crus et la majeure partie des chablis sont produits sur cette strate. En bas des côtes, surtout en amont de Chablis, on se trouve sur du Kimméridgien inférieur, composé de calcaire à Astartes.
Les vignes sont planté dans un sol brun, chargé en débris calcaires de teinte beige (couleur du Kimméridgien du Chablisien), remplacé en fond de vallée par d’épaisses couches d’alluvions.

Synonymes :
Vignoble de Chablis,Chablisien
Chablis (AOC) (Wikipedia)

Chablis
Image illustrative de l’article Chablis (AOC)
Le vignoble autour de Chablis (en juillet 2008).

Désignation(s) Chablis
Appellation(s) principale(s) chablis
Type d'appellation(s) AOC
Reconnue depuis 1938
Pays Drapeau de la France France
Région parente vignoble de Bourgogne
Sous-région(s) vignoble de Chablis
Localisation Yonne
Climat tempéré océanique à tendance continentale
Ensoleillement
(moyenne annuelle)
1 758 heures par an
Sol calcaire ou marneux
Superficie plantée 3 218 hectares pour les chablis, et
776,08 hectares pour les chablis premiers crus en 2008
Cépages dominants chardonnay B
Vins produits blancs
Production 171 400 hectolitres soit 23 millions de bouteilles pour les chablis, et
44 006 hectolitres soit 6 millions de bouteilles pour les chablis premiers crus
Pieds à l'hectare minimum 5 500 pieds à l'hectare
Rendement moyen à l'hectare 60 à 70 hectolitres par hectare,
de 58 à 68 pour les premiers crus

Le chablis est un vin blanc sec français d'appellation d'origine contrôlée produit autour de Chablis, dans le département de l'Yonne.

Il s'agit de la principale appellation en volume du vignoble de Chablis, avec le petit-chablis et le chablis grand cru.

« Back to Glossary Index